Céline Bonacina

 

 

Quelques moments forts :

2019: Prix du Public au  BMW Welt Award de  Munich
2017 – 2018 – 2019: Elue « Rising Star » dans le magazine américain « Downbeat »
2013 : Elue jeune talent ADAMI
2012 :  Sélectionnée pour le Projet européen « Take Five Europe »
2011 :  Nommée dans la catégorie Révélation Instrumentale des Victoires du Jazz
2009 : Lauréate du tremplin Rezzo Jazz à Vienne
2007 :  Prix de groupe au Concours National de jazz de la Défense 

Née à Belfort le 23 juillet 1975, issue d’une famille de musiciens, Céline Bonacina commence à étudier la musique à l’âge de sept ans en suivant un cursus d’études classiques dans différents conservatoires à Belfort, Besançon puis Paris…A l’adolescence, elle se découvre une passion croissante pour le jazz et les musiques improvisées.
Lors de ses années parisiennes de 1996 à 1998, elle se spécialise au saxophone baryton en intégrant tout d’abord plusieurs big band.
Développer un jeu de soliste avec cet instrument devient alors naturellement une priorité.
Titulaire du CA de saxophone et du DE de jazz, elle part ensuite pour l’île de la Réunion où elle enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional pendant 7 ans.

De retour en France en 2005, elle crée Céline Bonacina Trio , formation propice pour diversifier les formats jusqu’à aujourd’hui, du trio + invité (s) jusqu’à soixante musiciens sur scène.( Céline Bonacina Trio & le Megapulse Orchestra )
Lors de l’enregistrement de son second album en trio, « Way of Life », elle réalise un de ses rêves: inviter le guitariste Nguyên Lê
Cet album séduit le prestigieux Label allemand ACT sur lequel elle enregistrera ensuite un autre opus « Open Heart », sorti en 2013.

Elle crée ensuite un projet plus acoustique, Crystal Rain (sur le label Cristal Records) avec la collaboration du pianiste britannique Gwilym Simcock, du contrebassiste canadien Chris Jennings et du batteur israélien Asaf Sirkis.

Dans son prochain album, FLY FLY, sortie le 18 octobre 2019, elle revisite et développe ses qualités premières avec un engagement plein d’optimisme, un groove irradiant tempéré par de belles rêveries spirituelles, l’empreinte de couleurs exotiques (et notamment les sons de l’Île de la Réunion), et la place donnée aux voix.

Elles se produit ans de nombreux festivals et jazzclubs en France et  à l’Etranger : Royaume-Uni, Syrie, Italie, Allemagne, Suisse, Autriche, Luxembourg, Norvège, Suède, Turquie, Hongrie, Nouvelle-Zélande, Canada…,

Parallèlement à sa vie scénique, Céline Bonacina mène une vie pédagogique diversifiée en enseignant le saxophone classique et jazz au CRD d’Alençon. Elle est régulièrement sollicitée pour des master-class autour de diverses thématiques : rythmiques de l’Océan Indien, passerelles entre le classique et le jazz dans le jeu en solo etc…)

Elle collabore avec Nguyên Lê, Andy Sheppard, Lars Danielsson, Michaël Wollny, Nils Landgren, Mino Cinelu, Michel Benita, Didier Levallet, Tineke Postma, Julien Lourau, Bojan Z,  Terri Lyne Carrington, Rhoda Scott …